RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Circulation ou discussion (PV Throry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Ioan Gruffudd
Messages : 61
Or dans sa bourse : 326
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Circulation ou discussion (PV Throry)   Sam 16 Aoû - 12:32

Circulation ou discussion
Feat Norina et Dueran

   
Dueran regardait le couché de soleil qui illuminé la montagne solitaire. L’astre rouge descendait dans des couleurs chaudes, venant réchauffer ceux qui étaient dans sa lumière. Cela lui rappelait de nombreux souvenirs. Il était loin le temps où deux jeunes nains de physique identique regardaient la même scène en rigolant. Mais ce soir-là, la noir épée était seul à contempler la boule de fun descendre. Narvir adorait profiter de ces instants d’une rare beauté qui ne durait que quelques minutes. Mais aujourd’hui le nain regardait seul mais son esprit vagabondait vers son frère, l’imaginant à ses côtés. Qu’est-ce qu’ils auraient bien pu raconter comme bêtise à leur âge ? Il n’en savait rien, mais les hypothèses qu’ils faisaient le firent sourire.

Il porte sa pipe à sa bouger. Le nain n’était pas friand de l’herbe à pipe, mais de temps en temps, cela lui permettait de s’évader loin de cette guerre. Et en ces temps troublés, les soldats de l’armée des nains étaient plus que sollicité. Et comme Norina et Darom étaient partie chercher un dragon et qu’il avait été ramené à Erebor, l’armée des nains n’avait ni de chef de la garde royale, ni de commandant des cavaliers. La garde royale s’en était tiré sans trop de bazar, les cavaliers cela avait été assez comique. Dueran faisant partie des fantassins de l’armée, n’avait pas souffert en dehors d’un petit surplus de veille qui ne le dérangeait pas. Il ignorait si les deux nains étaient revenus.

Le nain entendit des pas derrière lui, et se retourna pour voir de qui il s’agissait.
« Eh, ramène-toi. Le capitaine te veut pour le service de ce soir !
-Quoi ?! Je suis censé avoir ma soirée !
-J’obéis juste aux ordres ! Le fait pas attendre ! Et si tu veux une soirée, arrête d’être le meilleur soldat et monte en grade !
-Boucle là ! »

Il se leva et grommela :
« Ils vont me tuer à la tâche »

Il attrapa ses épées jumelles et descendit dans Erebor. Il était redevenu d’humeur sombre ce qui lui avait voulu le surnom de Sombre-Epée. Il se présenta devant son capitaine, l’œil noir et avec une grande envie de l’égorger.
« Vous patrouillez autant du palais ce soir, les portes ne sont pas pour vous. Et Dueran ne t’échappe pas comme la dernière fois. »

La dernière fois, Dueran avait réussi à s’esquiver car il devait aller au conseil des Calad Ned Leithian. Il était chef de guilde pour le Roi. Le nain avait grandement envie de répondre à son capitaine et de l’envoyer paitre, mais sa bonne éducation prit le dessus et ne répondit rien. Il suivit ses compagnons en silence alors que les autres bavardaient gaiement. Il trainait derrière silencieux, et encore plus de mauvaise humeur. Cela faisait trois nuits où il ne pouvait pas dormir, obligé de faire de la circulation. Ils arrivèrent sur place et se dispersèrent. La Sombre épée s’assit sur une marche et laissa son regard vagabonder. Ce n’était pas franchement à faire, mais il en avait marre de se surmenage. Soudain, il vit une silhouette qu'il ne connaissait que trop bien. Il se releva et se dirigea vers elle.
« Je me demande pourquoi faire de la circulation devant le palais si notre Roi s'y trouve pas...»


   
copyright Bloody Storm



La Sombre Epée

(c) MORIARTY
AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Richard Armitage
Messages : 440
Or dans sa bourse : 1151
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: Circulation ou discussion (PV Throry)   Sam 18 Oct - 16:36

Dueran & Throrilin

Circulation ou discussion?
Toute la journée, le nouveau souverain sous la Montagne avait écouté les doléances de son peuple, assister aux réunions diverses que lui imposait son nouveau statut. Il était loin désormais le temps où il pouvait faire ce qu’il lui plaisait comme il lui plaisait. Il aurait congédié ses gardes il n’y a pas si longtemps que cela, aujourd’hui sa sœur comme son épouse tenait à ce qu’il respecte un minimum le  protocole. Cela lui pesait, mais il n’en laissait rien paraitre. Aujourd’hui, plus que jamais, le masque de glace de Throrilin demeurait impénétrable et accrocher à son visage. Sauf pour sa famille ou ses plus proches amis. En fin d’après-midi, il clôtura ses affaires les plus urgentes et se retira un moment dans son bureau. Sa mine préoccupé n’échappa guère ni à sa sœur, ni à son épouse. Depuis combien de temps n’avait-il pas fait autre chose que s’occuper du royaume ? Trop longtemps pour l’esprit libre et créatif du nain. D’un air entendu, les deux femmes se débarrassèrent de lui en l’envoyant aux forges. Le nain, tout roi qu’il fût, ne se le fit pas dire deux fois et troqua rapidement ses pesant habits de souverain pour de vieilles choses plus confortable et adapter à la besogne qu’il allait entreprendre. Avec la garde –car même si la bonne volonté de ses femmes le mène à des heures de loisirs, elles n’ont guère accepté qu’il s’y rende seul-, il allait s’égaré quelques heures dans les forges brûlantes, à l’air chargé de vapeur et de lourdeur. Pendant ces quelques heures bénies, il redevient ce qu’il fût durant de longues années : un maître forgeron.

L’un des gardes lui rappela l’heure tardive, il était temps que le changement de gardes se fasse. À contrecœur, il quitta alors son plan de travail et se laissa escorter jusqu’au palais. Arrivé à proximité, il renvoya ses gardes, gageant qu’il saurait bien faire la fin du chemin à pied, seul et ce sans qu’il ne lui arrive quoi que ce soit. Ainsi donc, c’est seul qu’il s’approcha des marches du grand escalier menant au palais. Il fût alors interpellé par une voix qu’il ne connaissait que trop et esquissa un sourire face à son ami. « Parce que la reine et ma conseillère sont toujours occupé à écouter les doléances du peuple probablement. » Il observa le visage de son ami et ancien camarade de mission. Ah qu’il était loin encore ce temps-là aussi ! Ses traits étaient tiré, il semblait même fatigué. « Que vois-je tu te surmène maintenant, Dueran ? » Il lui mit une tape derrière l’épaule et sa propre force le surpris, il croyait l’avoir perdue à force de rester sur le trône. « Entre donc un instant, j’ai à te parler d’une affaire urgente. Ton capitaine n’aura rien à dire à son roi de toute manière. »

(c) sweet.lips


If this is to end in fire, then we will all burn together
If this is to end in fire Then we should all burn together Watch the flames climb high into the night Calling out father, stand by and we will Watch the flames burn auburn on the mountain side

Vidéo du placard Merci Zuz' ♦
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Ioan Gruffudd
Messages : 61
Or dans sa bourse : 326
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: Circulation ou discussion (PV Throry)   Mar 28 Oct - 19:25

Circulation ou discussion
Feat Norina et Dueran

   
Dueran leva les yeux aux ciels quand Throrilin lui dit que la Reine et Tarkia donnaient encore audience. Le soldat se demandait si son Roi avait vu l’heure qui l’était. A cette heure si, les portes du palais étaient closes pour les visiteurs.
« Vu l’heure ça m’étonnerai… »

Le nain aurait seulement voulu que cela soit vrai que ça aurait signifié qu’il serait plus tôt dans la soirée et donc dans un service normal et non à devoir se faire des heures supplémentaires surtout assigné à la circulation. Mais malgré tout ce qu’il pouvait penser de son capitaine, il obéissait car c’était son choix. Un choix de ne pas monter en grade. Combien de fois, on lui avait offert un grade supplémentaire et combien de fois l’avait-il refusé ? La sombre épée ne les comptait plus.

Se surmener…Dueran éclata de rire. Un rire jaune. Si cela ne tenait qu’à lui, il serait dans son lit à dormir paisiblement. Mais le nain était obligé de se faire de la circulation en plus de son service quotidien. Un vrai calvaire car il était au bout du rouleau. Exténué, sur les rotules, il avait eu juste envie de planter une de ses épées jumelles dans le corps de son capitaine, un peu plus tôt. Mais son côté bon soldat et calme avait raisonné son envie meurtrière. Mais la prochaine fois, le nain n’était pas sur de posséder le même self contrôle. La fatigue n’aidait pas à améliorer son humeur.
« Sache que tu es passé à deux doigts de perdre un de tes capitaines tout à l’heure. Trois nuits que je me coltine la circulation en plus de mon service. »

La tape de Throrilin déstabilisa légèrement le nain qui était à bout de force. Mais ce fut avec un grand sourire qu’il accepta l’invitation de son Roi. Une pause…enfin pas vraiment, mais pas de circulation. Il suivit donc son Roi dans le palais curieux de savoir de ce qu’il pouvait être si urgent. Il craignait qu’il lui propose encore une fois une montée en grade et Dueran connaissait dans ce cas-là déjà sa réponse. Si c’était une demande de mission urgente pour la guilde, la sombre épée le ferait sur le champ malgré son état déplorable. Il était vrai que là, un gobelin pouvait l’attaquer dans le dos, la créature aurait surement aucun mal à lui planter son épée dans le dos.
« Qu’est qui est si urgent pour que tu m’arraches à mon service Throrilin ? »



   
copyright Bloody Storm



La Sombre Epée

(c) MORIARTY
AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Richard Armitage
Messages : 440
Or dans sa bourse : 1151
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: Circulation ou discussion (PV Throry)   Mer 19 Nov - 16:53

Dueran & Throrilin

Circulation ou discussion?
L’heure… cela faisait un moment maintenant que le roi avait l’impression de vivre hors du temps, il se levait avant le soleil et partait se couché bien après qu’il ait disparu du ciel. Souvent même, son épouse l’avait précédé dans le sommeil de nombreuses heures et il se levait de même souvent avant elle. Il pouvait donc comprendre l’état de fatigue de son ami, même s’il ne faisait tout de même pas des nuits blanches, sinon Adenora se chargerait de le ramener sur le droit chemin en lui faisant sans doute une leçon de morale digne de ce nom. « Cela fait un moment que j’ai perdu la notion du temps… Il a tellement de choses à régler, à faire et à mettre en place. Si, je n’avais personne pour me rappeler à l’ordre, il est probable que je serais pratiquement mort d’épuisement aujourd’hui. » Mais, le plus difficile, c’était que cette occupation constante n’avait rien de très physique. Tout ou presque n’était que paperasse, réunion et séance de doléances. De quoi taper sur le système nerveux d’un nain tel que lui, plus habitué aux aventures sur les grands chemins qu’à rester assis sur une chaise ou son trône pour régler les affaires du royaumes. Il avait la sale impression de s’encroûté et si cela n’affectait pas encore son humeur, cela ne manquerait pas d’arriver sous peu. Il n’avait pas non plus la main mise sur tout, l’heure actuelle était si noire à l’approche de nouveaux grandes batailles et la neige qui bloquait une bonne partie des routes n’arrangeait rien. Sans parler des gens qui campaient dehors dans des baraquements de fortunes qui risquaient de mourir de froid. Alors, il ne s’étonnait guère que les soldats fassent des heures supplémentaires, mais il n’allait cependant pas accepter que ce soit toujours les mêmes. « Il n’est capitaine que parce que mon père l’avait mis à cette place. Je ne peux pas défaire ce qui a été fait, juste m’assurer qu’il ne montera pas plus en grade. Par Manhal, imagine-le à un plus haut grade encore… » Throrilin ne dirait pas qu’il n’aimait pas le nain en question, mais il ne le portait pas plus que cela en son cœur. Le changement de commandement avait déjà été difficile à faire accepter, surtout lorsqu’on confie des postes pareils des nains aussi que jeune que son fils et ses deux neveux, bien que Freran ai fait de nombreuses fois ses preuves, mais n’avait-il pas lui aussi hérité du titre de commandant de l’infanterie alors qu’il venait à peine de devenir un nain adulte. C’était dans les mœurs, dans les coutumes, les princes royaux sont toujours à des grades importants, à eux après d’écouter les plus vieux et de se faire une place dans ce monde cruel de la guerre. Le souverain et son ami entrèrent dans le palais calme et silencieux, nombreux étaient ceux déjà endormi. Il se dirigea vers les cuisines, une petite chope de bière ne ferait pas de mal. Tout en marchant, il répondit à Dueran : « Ton roi a-t-il besoin d’un prétexte quelconque pour te relever de ta garde ? » Il posa sur lui son regard intense et froid de souverain avant de regarder devant lui. Il poussa la porte de la cuisine et s’empara d’une chope vide sur l’étagère.« En vérité, j’ai besoin de te changer d’affectation. Non, je t’arrête, il ne s’agit pas de te donner de grade, j’ai renoncé à ça depuis longtemps. Je te veux dans la garde royal en tant que simple garde. Pour une raison simple et évidente : la guerre approche, nous irons bientôt à nouveau sur les champs de bataille. À l’époque d’Eryn Lasgalen, je t’avais avec moi ainsi que les autres de nos plus proches amis et compagnons, si nombre d’entre eux sont aujourd’hui gradé et seront derrière moi pour les assauts, tu es le seul qui ne le sera pas. J’ai toujours pu compter sur vous, même si certains nous ont quittés. Si, tu rejoins la garde en tant que simple garde je le répète, il n’y aucune promotion là-dedans, je pourrais t’avoir à mes côtés et surtout profité de cette nouvelle proximité pour te demander conseil. Ce que je ne peux pas faire dans l’état actuel des choses. » Il s’approcha d’un tonneau, en ouvrit le robinet et rempli la chope. « J’ai encore assez de respect et d'amitié pour toi, pour te le demander, accepteras-tu de changer de section ? Je pourrais tout aussi bien l’ordonné ou l’exigé, mais je ne suis pas comme ça. Si, après la guerre tu veux retourner dans ta section actuelle, tu en seras libre. Une bière ? »

(c) sweet.lips


If this is to end in fire, then we will all burn together
If this is to end in fire Then we should all burn together Watch the flames climb high into the night Calling out father, stand by and we will Watch the flames burn auburn on the mountain side

Vidéo du placard Merci Zuz' ♦
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Ioan Gruffudd
Messages : 61
Or dans sa bourse : 326
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: Circulation ou discussion (PV Throry)   Mer 3 Déc - 10:25

Circulation ou discussion
Feat Norina et Dueran

   
La notion du temps. Si Throrilin n’en avait plus conscience, Dueran en avait parfaitement conscience lui. Ses jambes, ses bras, son dos, tout son corps lui rappelaient le temps de sommeil qui lui manquait. Saloperie de capitaine. Selon la Sombre Epée cela devrait être interdit d’imposer des heures supplémentaires plusieurs soirs de suite à un même soldat. Ou au moins éviter la circulation qui était ennuyante et pénible à souhait. Le nain préférerait encore aller détrousser quelques gobelins ou orcs que plutôt se faire la circulation trois soirs de suite. Il préférait mourir au combat que plutôt mourir de fatigue.
« Heureusement que tu as une épouse pour cela et des conseillers.

Le père de Throrilin avait mis des hommes durs et implacables aux postes de capitaine et qui se fichait royalement de tuer des hommes à la tâche. Parfois la Sombre épée regrettait le temps où il accompagnait son prince grillé quelques gobelins. Au moins c’était plus amusant et avec un peu plus d’adrénaline. Ils avaient été une belle troupe joyeuse et insouciante à l’époque. Jusqu’à se la guerre ne vienne et emporte certains des leurs. Depuis ce jour Dueran était redevenu un simple soldat d’infanterie. Au début cela ne le gênait pas car personne ne connaissait réellement ses capacités. Mais aux fils des années, il s’était avérés meilleurs que tous les autres et les heures supplémentaires avaient plus telles des pièces d’or tombé du plafond d’Erebor.
« Non, je ne veux même pas imaginer. Ils tueraient tous ses hommes à la tâche et l’armée des nains seraient décimés en l’espace de quelques mois ! »

Alors qu’il se dirigeait vers les cuisines, Throrilin lui répondit sur un ton de Roi. Dueran haussa les sourcils avec un sourire.

« Cela fait quelques années que je te connais et tu ne relèverais jamais le meilleur soldat de son service sans une raison. Tu es toujours le même sous ta couronne et ton titre… »

Ils entrèrent dans la cuisine et son Roi lui expliqua pourquoi il l’avait arraché à la circulation. La fameuse proposition. Pas de monter en grade, c’était vite dit. Combien de nain dans son régiment rêvaient de devenir un garde du Roi…Beaucoup. Même s’il changeait juste d’affectation, à ses yeux cela restait un privilège donc une montée en grade. Cela n’aurait pas dû être lui mais Narvir. Il secoua la tête en soupirant et s’asseyait pour mieux réfléchir. Il prit la bière que lui tendait Throrilin.

« Merci…Tu connais la raison des refus précédant. Il est vrai que je suis le seul à être resté en bas de l’échelle. Mais ce poste n’était pas pour moi à la base. Cependant je dois bien avoué que le bon vieux temps me manque. Si j’accepte se sera uniquement en mémoire du bon vieux temps où nous allions griller des gobelins tous ensembles. Et comme je n’ai pas la force physique et mentale de me battre contre mon Roi pour cela…j’accepte Mais…tu me laisses l’annoncer à mon capitaine…Je veux voir sa tête dépitée et en colère…ce sera ma vengeance pour mes heures supplémentaires à tout va ! »

Leva sa choppe à en l’air.
"Au bon vieux temps !"




   
copyright Bloody Storm



La Sombre Epée

(c) MORIARTY
AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Richard Armitage
Messages : 440
Or dans sa bourse : 1151
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: Circulation ou discussion (PV Throry)   Jeu 18 Déc - 21:08

Dueran & Throrilin

Circulation ou discussion?
Oh, ce n’était pas Throrilin qui se plaindrait d’avoir une épouse qui le houspille de temps en temps ou qui le ramène à l’ordre. Après tout, il l’avait choisie cette épouse, peu de roi pouvaient s’en vanter. C’était d’ailleurs probablement la seule personne qu’il laissait l’engueuler de la sorte ou le secouer ou encore s’inquiéter de lui sans qu’il ne décide de faire entendre sa voix caverneuse comme de quoi on ne devait pas se préoccuper ainsi de lui. Quant aux conseillers, oui, peut-être qu’il avait de la chance avec eux désormais, surtout maintenant que c’est sa propre sœur qui leur tient la bride. Sans avoir le même foutu caractère que Throrilin, Tarkia pouvait cependant se montré très butée et toujours du côté de son frère au grand damne des conseillers un peu trop en recherche de pouvoir ou tentant de lui imposer le même comportement que feu son père. La première année de règne est toujours la plus difficile, cela il s’en souvenait, c’était son propre père qui le lui avait enseigné. Et sa première année de règne serait marqué par la guerre, comme son père avant lui aussi. Cependant, il n’avait que cela en commun, pas le même caractère, pas le même vécu et surtout Thorilin n’avait pas encore de petits nains dans les pieds. Enfin, il ne répondit rien à ce simple constat de Dueran, point n’est besoin de s’attarder sur une évidence connue de tous. Pour ce qui suivit, l’on peut dire que les deux nains avaient imaginé la même chose, la fin de l’armée naine si on laissait le capitaine du plus jeune des deux monter encore en grade. Du fait, jamais cela n’arriverait, il se le jurait à lui-même. « Je ne suis peut-être pas toujours tout juste dans ma tête, mais je t’avoue que je me garderais bien de faire une bourde pareille ! » Pour sûr, le nouveau souverain des nains a son lot de casserole datant de ses jeunes années, certaines ayant meurtri sa chair jusqu’à sa mort, mais désormais, il se devait d’en commettre le moins possible. Ceci dit, nul n’est parfait et certainement pas lui. Son compagnon de toujours –ou presque- lui fit remarquer que malgré sa couronne, il restait le même. Assis sur le banc de la cuisine, le nain plongea dans ses pensées durant un instant, cette phrase le rendait perplexe. Était-il vraiment toujours le même ? Il en doutait grandement, on ne pouvait pas devenir roi et resté totalement comme il l’était du temps où il était seulement prince héritier. « C’est là que tu te trompes, j’ai changé… je ne serais plus tout à fait le même qu’avant. » Comment est-ce que cela pourrait en être autrement de toute façon. Peut-être que Dueran ne s’en rendait pas compte parce qu’il ne le côtoie plus tous les jours ou simplement parce qu’il ne sait pas ce que c’est d’être roi. Il releva ses yeux bleus sur le nain sombre et l’écouta répondre à sa demande par la positive. Tant mieux, il aurait détester devoir lui forcer la main par un ordre royal directement envoyer par le conseil et signé de sa main. « Cette fois, ce ne sera pas des gobelins que nous irons griller, mais des humains… en cela, je trouve la tâche plus ardues que celles que nous avions à l’époque. » Non pas que cela l’empêchait de quelque manière d’être certains d’aller à la bataille, il irait, il se battrait comme il l’avait toujours fait et prendrait probablement quelques risques puisqu’il est bien incapable de dirriger de l’arrière comme le fond nombre de dirigeant –dont Namoth-, mais tuer des humains est une tâche bien différente que celle de tuer un orc ou un gobelin. « Quant à ce que tu l’annonce toi-même, je te fournirais tout de même le papier officiel, histoire qu’il ne vienne pas se plaindre que tu essaie de lui échapper. Comme ça, tu la lui boucleras doublement. Ô je paierais cher pour le voir se décomposer devant ça. » dit-il avec un sourire des plus malicieux avant de soulever sa chope. « Au bon vieux temps ! » Puis il porta la chope à ses lèvres et en avala une longue gorgée.

(c) sweet.lips


If this is to end in fire, then we will all burn together
If this is to end in fire Then we should all burn together Watch the flames climb high into the night Calling out father, stand by and we will Watch the flames burn auburn on the mountain side

Vidéo du placard Merci Zuz' ♦
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Ioan Gruffudd
Messages : 61
Or dans sa bourse : 326
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: Circulation ou discussion (PV Throry)   Mar 13 Jan - 15:36

Circulation ou discussion
Feat Norina et Dueran

   
La réplique de Thorillin à propos du capitaine du la Sombre Epée, le fit éclater de rire. Ce serait la fin des du Royaume des Nains effectivement si le Roi venait à faire une bêtise pareil. Mais le pauvre n’était pas aidé entre ceux qui souhaitait monter en grade mais qui n’en avait pas le mérite et ceux qui le méritait mais qui le refusait. Parfois Dueran se demandait comme son ami pouvait encore le supporter après toutes ces années. S’il avait été à sa place, cela aurait fait longtemps qu’il se serait envoyé chier lui-même. Mais Throrilin avait une sacrée patience et un grand cœur. Et c’était une grande qualité pour un souverain car ainsi ils pouvaient se faire respecter de son peuple.

Peut-être qu’il n’était pas le même qu’avant. Mais Dueran ne le voyait pas. Les deux nains ne se voyaient que trop rarement pour cela et quand ils se voyaient c’était en amis et non en tant que Roi et un soldat. Alors il était vrai que la Sombre Epée ne voyait pas tout à fait la différence entre avant et aujourd’hui. Mais bon, cela changerait quoi à ses yeux ? Surement pas grand-chose car il l’avait toujours respecté, en tant qu’ami, en tant que prince et désormais en tant que Roi.

« Si tu le dis, je te crois. Mais je n’ai point vu de changement en dehors des années qui passent et du titre de Roi que tu as désormais. »

Gobelins, Izzal Din, Orc, tous relié à au Roi Sorcier, tous des ennemis. Pour le nain, rien ne changeait. Certes les humains étaient peut-être un peu moins bête que les gobelins, mais pour le reste, ses épées tailleront les chairs et il se battra jusqu’à la mort s’il le fallait pour son Roi, pour la liberté des peuples libres de la Terre du Milieu. Le combat qu’avait mené leur ancêtre aux troisièmes âges n’était pas bien différents que celui qu’ils menaient actuellement. Seulement des humains avaient rejoint l’ennemi. Il était triste de voir jusqu’où la bêtise et la faiblesse humaine pouvaient aller. Heureusement qu’ils n’étaient pas tous comme cela. Sinon la Terre du Milieu serait perdue.
« Gobelins, humains…je t’avouerai que du moment qu’ils servent l’Usurpateur, je les mets tous dans le même panier. Je ne me poserais aucune question. S’il faut les tuer, tuons-les. S’il faut les faire prisonnier, faisons les prisonniers. Mon épée obéira aveuglément à tes ordres comme toujours. »

La loyauté de Dueran pour son Roi était sans faille. Jamais il ne pourra contester un ordre, jamais il ne pourra le trahir. Quant au sujet de voir son ancien capitaine, désormais, se décomposé sous la nouvelle, une lueur de malice s’alluma dans le regard de la Sombre Epée.
« Je te rapporterais les moindre détails de sa tête. Dommage que je sois un piètre dessinateur car sinon je te l’aurai bien dessiné en souvenir. »

Il avala une gorgée de Bière. Par Iluvatar cela faisait du bien au pauvre nain mort de fatigue. Il décida de changer de sujet. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas discuté avec Throrilin alors autant le taquiner comme au bon vieux temps.
« Bon ce n’est pas tout mais est-ce que vous nous avez mis un héritier en route avec la Reine ? Cette conversation est dans toutes les bouches dans la taverne de Vanyra. Et les paris vont de bon train, je ne te fais pas dire. »





   
copyright Bloody Storm



La Sombre Epée

(c) MORIARTY
AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Richard Armitage
Messages : 440
Or dans sa bourse : 1151
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: Circulation ou discussion (PV Throry)   Ven 13 Fév - 10:00

Dueran & Throrilin

Circulation ou discussion?
Les changements n’étaient peut-être pas des plus parlant pour le moment, mais viendrait bien le temps où même Dueran constaterait que beaucoup de choses venaient irrévocablement de changer. L’insouciance dont il faisait encore preuve quelques mois auparavant l’avait complètement quitté et ne restait que le nain sérieux, qui finirait sans doute aigri par sa tâche de roi et le manque de liberté à sa disposition. Bien que pour cette dernière, sa femme et sa sœur tâchait au mieux de lui en donner ne sachant que trop bien à quoi pouvait ressembler Throrilin lorsqu’il en venait à perdre patience, mesure et bonne volonté. Dueran aussi devait en avoir eu un jour un vague aperçu… « Tu ne vis pas avec moi encore, tu finiras par t’en rendre compte, croit moi. » Maintenant qu’il allait passer garde royal, il risquait de voir la facette de sa personnalité que tout le monde ignorait, la face cachée du pouvoir et subir en quelque sorte ses sautes d’humeurs. Pas joyeux comme perspective, je vous l’accorde. Le roi sous la Montagne ne doutait pas un instant que le soldat qui se tenait dans cette cuisine avec lui ferait son devoir peu importe ce qu’il aurait en face de lui. Il n’avait pas de scrupule à tuer, il n’en avait jamais eu, mais il ne pouvait pas s’enlever de la tête que la plus part des soldats ennemis qui seraient alignés sur les champs de bataille auraient été enrôlé de force. Le but de la manœuvre en était quelque peu faussé de par le fait. Se battre pour la liberté, mais au final prendre la vie de beaucoup de ceux qu’ils voulaient libérer. Il y a toujours un revers à la médaille. « Es-tu seulement conscient que la moitié au moins des forces ennemis ont été enrôlée de force parmi ceux-là même que nous souhaitons libéré du joug de l’usurpateur ? Moi je le suis et un peu trop par moment, mais je suppose qu’il faut se dire qu’on ne peut pas faire autrement. » Toutes ces réflexions n’étaient pas pour améliorer son humeur. Il se rembrunit quelque peu après cela et se contenta de vider sa chope de bière avant de la reposée à grand bruit sur la table en chêne massif. Un autre problème subsistait quant à la mutation de son ami, il allait devoir trouver une recrue à son capitaine pour le remplacer. Perspective peu enchanteresse pour le pauvre bougre qui allait se le coltiner par la suite, mais de nouveau on ne peut pas toujours tout avoir. « J’espère bien que tu n’omettra aucun détails. Ne t’en fais pas, je me contenterais des explications, puis je n’ai plus de place pour accrocher un tel chef d’œuvre. » Dit-il d’un ton amuser et sourire au coin des lèvres avant de se resservir une pinte. Le nain haussa un sourcil lorsque son interlocuteur se mit à le charrier comme auparavant. Enfin, il y avait sans doute un fond de vérité dans cette histoire. Après tout, il est de notoriété publique que le peuple est le premier à s’interroger sur la future maternité de sa reine. Cependant, il se trouvait que Throrilin ne se voyait pas rendre des comptes là-dessus, après tout ça ne concerne que lui et Adenora. « Laisse le peuple parié, spéculer, prier pour cela. La reine seule sait si elle est enceinte ou pas et cette une information qu’elle n’a pas encore partagée avec moi, donc je suppose que non. » Quant à faire ce qu’il fallait pour cela, il n’avait pas à s’en plaindre et visiblement elle non plus. « Mais je pourrais te retourner la question… Quand vas-tu te décidé à te trouver une naine ou plutôt à demander à faire la cour à Vanyra ? » Ah, il voulait jouer à cela ? Et bien il serait servi. D’eux deux, le roi était désormais nain marié et heureux. En revanche, pour Dueran c’était loin d’être le cas…

(c) sweet.lips


If this is to end in fire, then we will all burn together
If this is to end in fire Then we should all burn together Watch the flames climb high into the night Calling out father, stand by and we will Watch the flames burn auburn on the mountain side

Vidéo du placard Merci Zuz' ♦
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Circulation ou discussion (PV Throry)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Circulation ou discussion (PV Throry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lac Azuei laisse son lit et complique la circulation routière vers la frontière
» Que signifie direction de la circulation de la PNH ?
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion
» POWERFUL : Forum de discussion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fallen Age :: La Terre du Milieu :: Le Rhovanion :: Erebor-