RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 XII. Namoth Storgor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://thefallenage.forumgratuit.be
visage : Eru Ilùvatar
Messages : 226
Or dans sa bourse : 390
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : Derrière toi


MessageSujet: XII. Namoth Storgor   Dim 10 Aoû - 15:48


 
Namoth Storgor

Once upon a time...
C'est dans la sombre forteresse de Minas Morgul que naquit celui qui aujourd'hui se fait appeler Namoth. Enfant du puissant Roi-Sorcier d'Angmar et d'une simple humaine dont l'histoire n'a guère retenu le nom, il présentait des capacités magiques dès l'enfance. Des capacités dont son géniteur lui enseigna les rudiments jusqu'à sa mort lors de la bataille des Champs de Pelenor durant la guerre de l'anneau. Il n'était qu'un adolescent de quinze ans lorsqu'il fut contraint de fuir Minas Morgul pour trouver refuge dans l'ancienne forteresse de l'Isengard, vivant de lui même et apprenant à maîtriser sa puissante magie. Les années passèrent et plus sa haine envers les humains du Gondor et du Rohan devint grande, une haine qui le dévorait de l'intérieur rendant son âme plus noire encore. Il ne souhaitait plus que mort et destruction aux peuples de la Terre du Milieu. Pire, il voulait en être l'instigateur. Il se mit dès lors au travail, faisant venir à lui les derniers orques et uruks réfugiés dans les tréfonds du Mordor en sa sombre tanière afin de se créer une armée digne de Sauron lui-même. Mais il ne se révéla pas tout de suite au monde, les laissant goûter à quelques temps de paix avant qu'ils ne perdent tout et tout ce à qui il croyait. Il voulait les voir perdre cet espoir qu'ils avaient acquis après la destruction de l’Oeil.
Possédant une longévité pareille à celle de son paternel, le temps ne semblait pas avoir d'emprise sur le sorcier qui, a près de deux-cent ans, possédait l'apparence d'un homme d'une quarantaine d'années.

Ce n'est qu'en l'an 170 du Quatrième Âge que Namoth se présentait au roi Eldarion du Gondor. Vêtu de noir et d'apparence éploré par la destruction de son village, il gagna petit à petit la confiance du roi qui en fit son bras droit. Pendant cinq années il se tint tranquille, restant loyal de façade, il mettait en place son coup d'Etat. Nul ne s'attendait à ce qu'il trahisse le roi, l'assassinant pour ensuite prendre sa place, faisant déferler ses monstrueuses troupes d'orques et d'uruk-hai sur la cité blanche. Rapidement il en prit le contrôle. Minas Tirith était sienne, mais la lignée n'était pas éteinte pour autant... Après certaines rumeur que le traître avait vainement tenté d'étouffer, Eldarion avait prit ses précautions en envoyant son héritier Elendil au Rohan auprès du roi Theofor et de son jeune fils du même âge : Eold. Et tandis que le Rohan se préparait à une attaque imminente, Namoth décimait les villes du Gondor afin de les soumettre à son autorité. Certains seigneurs ne mirent que peu de temps à rejoindre ses rangs tandis que ceux qui eurent l'audace de résister furent passé au fil de l'épée.

Namoth, dont la soif de sang et de conquête ne fit que devenir plus forte au fil des ans, préparait ensuite son combat contre le Rohan comme l'avait prévu le roi Theofor. Ce dernier fit directement partir ses enfants et le fils d'Eldarion pour Erebor dans la plus grande discrétion. Nul ne fut mis au courant, même les enfants, avant de leur assurer la plus grande des sécurités.
C'est le sorcier qui menait ses hommes au combat, monté sur un cheval sombre et armé de la masse noire de son ancêtre. La bataille eu lieu aux portes d'Edoras où les hommes du Rohan se battirent avec bravoure pendant deux jours et une nuit, sans succès. Ils ne resistèrent pas aux déferlement des forces armées de Namoth, et tandis que Theofor chutait de son mearas, la tête fendu par la masse de l'ennemi, les hommes du Rohan rendirent les armes. Il avait gagné. Mais il ne put pleinement savourer sa victoire... Les enfants qu'il était venu chercher ici, ceux qui incarnait le seul espoir de la Terre du Milieu avait prit la fuite. Entrant dans une rage noire, dans un état de semi folie, il envoyait ses troupes brûler tout les villages et les villes du Rohan pour pouvoir les retrouver. Pendant deux années entières ce manège durait jusqu'à ce qu'il se décide à divulguer la nouvelle : Les héritiers étaient bel et bien mort. Il voulait que seul le désespoir subsiste pour les hommes... Il voulait les détruire pour mieux gouverner.

Il se tint tranquille ensuite pendant quelques années, perfectionnant la gestion de ses nouveau territoire, massacrant ceux qui faisait obstacle à son pouvoir et plaçant au plus proche de lui des hommes de confiance. Son pouvoir était fort déjà... Mais ce n'était pas assez...

En 185, Namoth envoya ses troupes marcher sur l'Eriador. L'Eriador qui cachait les ruines d'Angmar la demeure de son père. Il achevait sa conquête en l'an 200, soumettant les peuples qui n'avaient pas eu le temps de fuir jusqu'au Rhovanion. Il décidait de faire construire sur Angmar une nouvelle cité : Chamsanan à la gloire de son illustre ancêtre. Chef charismatique et beau parleur il eut tôt fait de joindre à sa cause les hommes des collines mais aussi les Haradrims et les Corsaires... Son armée se faisait de plus en plus imposant, et il promit à ses hommes que bientôt le Rhovanion tomberait entre ses mains. 

C'est en 205 que Namoth fit traverser à son armée la route des Mont Brumeux en direction de la Forêt Noire. Le roi des elfes cherchait d'abord à négocier avec lui. Négocier... Cela avait faillit le faire rire. Pensait il sérieusement qu'il allait rentrer chez lui alors qu'il restait persuadé que les héritiers se trouvaient cachés en Rhovanion ? L'usurpateur cependant jouait le jeu avant de jeter Thranduil hors de sa tente. L'attaque qu'il lança eut lieu durant la nuit... La bataille cependant durait plusieurs jours avant - qu'après avoir lancé un puissant sortilège - il ne parvint à abattre le roi des elfes. Dans un dernier soupir « Tu ne trouveras jamais le répit. Les forêts seront à jamais tes ennemies. Tels des fantômes, les arbres te feront payer ta traitrise. Puisses-tu mourir d'une mort lente et atroce. C'est ainsi que je te maudis le fou, l'usurpateur, le traitre ! Un jour le cheval et l'arbre te vaincrons mais, ils ne seront pas seuls, la montagne, la forêt et les vertes plaines les accompagneront. Tu viens à jamais de lier contre toi la Terre du Milieu. Soit maudit ! » A ces mots, l'usurpateur s'éloignait d'un bond du cadavre et bientôt son armée fut submergé. Si il avait tué Thranduil, c'est lui qui avait été vaincu pour sa faiblesse face aux mots... Il fut contraint de signer une cessation des hostilités avant de retourner à Minas Tirith.

C'était bien la première fois que son armée subissait une défaite, et Namoth bien à l'abri en haut de la tour de Minas Tirith préparait soigneusement sa vengeance. Il créait de nouvelles espèces aptes à mieux le servir, se servant notamment des elfes qui se trouvait dans ses geôles... Il préparait un sort exemplaire au fils de Thranduil. La malédiction que le roi des elfes lui avait lancé ne le quittait pas, venant le saisir la nuit d'une angoisse dont il ne pouvait se défaire. Alors il préparait ses troupes, monta une embuscade planifiant soigneusement le moindre de ses faits et gestes.
Bientôt la mort de Legolas parvint à son oreille et un sourire satisfait vint éclairer son visage. Emeruil avait rondement mené cet affaire, il ne l'avait pas déçu comme à chaque fois.

Il avait déclenché la guerre... Il avait eu ce qu'il voulait... Désormais il attendait patiemment tandis que l'hiver déversait sur eux ses vents glacés et ses flocons impressionnant.

 
Revenir en haut Aller en bas
 

XII. Namoth Storgor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» II. La Conquête de la Terre du Milieu par le roi sorcier Namoth Storgor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fallen Age :: Le Commencement :: Table des Lois :: Le Grimoire-