RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On a toujours besoin les uns des autres ♦ Gwenaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Viva Bianca
Messages : 45
Or dans sa bourse : 420
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: On a toujours besoin les uns des autres ♦ Gwenaëlle   Dim 28 Déc - 9:49


 
On a toujours besoin les uns des autres  
Gwenaëlle Syrias ♦ Jascianne de Dunharrow
L’aube rouge se levait à l’horizon lorsque les derniers râles des clients cessèrent de raisonné dans les couloirs et les salles de la maison close d’Edoras. Jascianne était encore installée à son massif bureau de chêne, elle n’irait sans doute pas se coucher avant plusieurs heures, après avoir fini quelques paperasses et en attendant que la jeune voleuse de laquelle elle avait obtenu quelques services contre d’autres services. Elle n’avait pas réussi encore à lui faire rejoindre la rébellion, mais ce n’était pas non plus dans ses desseins. Elle lui avait expliqué oui, pourquoi elle faisait cela, pourquoi elle requérait ses talents, c’était d’ailleurs un jeu dangereux que la matrone faisait là, mais elle comptait sur la neutralité totale de la jeune femme pour qu’elle ne révèle rien et surtout sur le sort que lui réserverait les izzal-din dans le cas même où, si elle se faisait prendre, elle révélait quoi que ce soit. Les sbires de Namoth ne lui feraient pas clémence, trop heureux d’éliminer la moindre personne considérée comme indésirable à leurs yeux et autres repris de justice. Oui, quelque part, la blonde ne doutait pas de sa confiance envers la jeune femme et rarement son instinct l’avait trompée. Infaillible serait mentir, tout le monde est parfaitement faillible et c’est une chose dont elle a bien conscience. Seulement dans son esprit, mieux vaut mourir en ayant fait quelque chose de sa vie que de ne rien faire et d’accepter l’esclavage que propose l’empire Izzal-Din. Et puis, comment aurait-elle pu rester à ne rien faire ou se plier à la volonté d’un homme à l’origine du massacre de l’entièreté de sa famille ? Non, ce n’était pas dans son caractère, preuve en est de son ascension dans ce monde qui devait pourtant être sa punition. Elle avait accepté certes de faire un métier honteux, le plus vieux métier du monde, mais dans le but de parvenir à une certaine liberté qu’elle n’aurait pas eu en courbant l’échine devant le gouverneur de Dunharrow. Ce pourquoi malgré la situation honteuse pour une dame de son rang, elle restait fière et digne, parfois arrogante et hautaine envers les autres nobles qui la jugeaient. Tout le monde juge tout le monde en ces lieux, ainsi va notre temps. Jascianne se laissa tomber dans le fond de son siège et soupira, lasse de ce petit jeu qu’elle avait pourtant elle-même lancé. Son regard se porta sur la fenêtre et le soleil qui se levait à l’horizon. Elle repensa alors à ce qu’elle avait demandé de faire à Gwenaëlle, amené la liste des espions et des informations importantes à l’émissaire du Rhovanion dans les bois de Fangorn, mais pas seulement. Sur le chemin du retour, elle avait espéré qu’elle puisse aller voler quelques informations dans le bureau du gouverneur d’Alburg, homme toujours trop prompt à festoyer et négligeant la garde de ses affaires. Oh, elle ne l’enverrait jamais vers une mission qui pourrait s’avérer inextricable, pas si elle ne l’acceptait pas d’elle-même. On frappa alors à la porte et Jascianne vit apparaître Meda, sa plus proche amie et associée dans cette sordide histoire et vie dérisoire. Il n’y eu pas de mots à échanger, le message était clair. Dès lors, la matrone se leva et se dirigea vers les cuisines où elle retrouva le visage assez familier maintenant de la voleuse. « Gwenaëlle. Tu as fait bonne route ? Pas de tracas et pas de blessure ? » Non pas qu’elle soit une grande sentimentale, mais elle avait une certaines responsabilités envers la jeune femme désormais, en temps qu’employeuse. « Veux-tu un repas chaud, peut-être, pour te réchauffé de cette longue route ? » demanda-t-elle en désignant les marmites encore chaudes que la cuisinière venait seulement d’abandonnée après que Meda le lui ai demandé. Moins il y a de témoin, mieux cela vaut pour tout le monde. D’un geste souple, elle sortit de son décoté la bourse contenant le paiement destiné à la jeune voleuse et la lui déposa dans le creux de la main. « Raconte-moi. »
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


until the love runs out
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Natalie Portman
Messages : 67
Or dans sa bourse : 353
Date d'inscription : 21/10/2014


MessageSujet: Re: On a toujours besoin les uns des autres ♦ Gwenaëlle   Mer 28 Jan - 15:30



La nuit avait été rude, elle avait chevauché durant une bonne partie des heures sombres. L'obscurité réduisait le risque d'être découverte par quiconque mais cela ralentissait quand même la course, elle devait faire attention à ne pas tomber dans un piège quelconque et elle devait aussi ménager sa monture. La montée de l'aube lui avait apporté un peu de réconfort, progressivement elle arrivait à apercevoir des détails tout autour d'elle, elle adressa un regard en arrière pour vérifier si ces traces n'étaient pas trop importantes et elle pressa l'allure. Gwenaëlle n'était pas encore tout à fait à l'aise avec les missions que lui donnaient Jascianne. Non pas qu'elle ne se sentait pas apte à réussir ce qu'on lui demandait, mais elle avait toujours peur d'être découverte, c'était une chose de chasser ou de voler en toute discrétion, c'était une autre chose de faire circuler des informations sans que celles-ci soient interceptées et que l'on finisse par vous torturer ou vous tuer sur le champ. Elle ne voulait surement pas décevoir la Dame de Dunharrow, outre le fait qu'elle savait être agréable, elle était une personne de choix, une alliée importante qui connaissait du monde et qui en toute situation pouvait soit vous ouvrir les portes soit vous les fermer à tout jamais. Quant à son travail, Gwenaëlle n'avait aucune remarque à faire là-dessus. Vendre son corps pour de l'argent avait failli lui être imposé, elle avait préféré continuer à voler mais de manière solitaire. L'une comme l'autre des situations n'avaient pas que des avantages. Elle reconnaissait le courage qu'avait toutes ces femmes.

En attendant la mission touchait à sa fin. Gwenaëlle fit arrêter son cheval et elle paya une petite auberge où elle passerait la prochaine nuit et qui pourrait panser son animal. Elle quitta vite les lieux pour pouvoir rejoindre la maison de passe de Jascianne. Vu l'heure qu'il était, les femmes qui avaient fait leur service et les hommes comblés par la malice devaient maintenant se reposer dans les diverses chambres, personne ne la surprendrait à rentrer, sans parler que les rues étaient encore assez désertes pour ça. On lui avait indiqué la façon discrète pour entrer dans l'établissement, par la cuisine. Meda, la femme qui accompagnait sans doute la matronne des lieux dans tout ce qu'elle faisait, était passée pile à ce moment-là dans la pièce de vie et elles n'avaient qu'à échanger quelques mots pour qu'elle parte chercher Jascianne. La cuisine était en ébulition et son ventre se mit à grogner légèrement, elle n'avait que trop peu mangé ses derniers temps et maintenant que les délicieuses odeurs lui parvenaient au nez elle avait terriblement faim. Jascianne ne tarda pas à passer le pas de la porte, elle adressa directement un sourire à la jolie blonde. « Non la routine... Quant aux blessures ce n'est pas moi qui en aient reçu ! » Elle finit par hocher la tête posant sa main sur son ventre. « Je n'osais pas te le demander mais oui je veux bien manger quelque chose … Tes employés savent parfaitement mettre l'eau à le bouche je crois. » Elle récupéra la bourse avec plaisir et la rangea dans son propre décolté, c'était l'endroit le plus sûr pour garder les choses. Elle retira la cape qu'elle avait sur les épaules, elle souleva son haut avant de défaire les papiers qu'elle s'était enroulée autour de la taille avec de la ficelle. Elle les posa sur la table où elle s'installa juste après. « J'ai amené ce qu'il fallait à notre cher camarade de la forêt de Fangorn. L'échange s'est fait sans difficulté, certains noms l'ont fait visiblement tiquer. Je n'en sais malheureusement pas plus. Je ne fais pas partie de votre système de résistance... On me fait assez confiance pour servir de passeur, pas pour me raconter tous les petits secrets qui vont avec. Cela a été un peu plus corsé chez notre ami le gouverneur ... »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Viva Bianca
Messages : 45
Or dans sa bourse : 420
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: On a toujours besoin les uns des autres ♦ Gwenaëlle   Ven 13 Fév - 18:08


 
On a toujours besoin les uns des autres  
Gwenaëlle Syrias ♦ Jascianne de Dunharrow
Jascianne sourit amusée de la réplique de la jeune femme et se tourna alors vers les différentes marmites. Elle s’empara aussi d’une assiette creuse et s’affaira à la remplir copieusement pour son invitée du soir. « Tant mieux, si ce sont eux qui prennent les blessures, après tout ils ne méritent pas mieux… » Sa haine pour les Izzal-Din étaient tenace, surtout pour un en particulier auquel elle se ferait une joie de raccourcir quelques parties intimes et de lui en faire un plat savoureux. Cependant, il coulerait encore beaucoup d’eau sous les ponts avant qu’elle ne puisse obtenir sa vengeance. Elle déposa l’assiette sur la table et s’en alla à nouveau vers un autre poste de la cuisine pour couper un morceau de pain qui accompagnerait le ragout. « Je lui transmettrais tes compliments. J’ai toujours dit qu’un estomac rempli travail mieux qu’un vide. Ce pourquoi je m’emploie à prendre soin de ces femmes. Elles n’ont pas eu de chance autant ne pas leur pourrir l’existence en les affamant ou en ne prenant pas soin d’elles. Leurs vies sont déjà bien assez pourries comme ça. Et puis, n’est-ce pas en théorie l’ordre naturel des choses, que les riches et les puissants prennent soins des plus faibles et défavorisés… Dans ce monde, tous semble inversé cela dit. » Elle déposa le morceau de pain sur la table avant de servir une coupe d’hydromel à Gwenaëlle. Enfin, la grande blonde se posa à son tour sur la chaise pour récolter le fruit du labeur de la jolie brunette. Un parchemin en main, elle en défi le lien avant de prendre connaissance de son contenu tout en prêtant une oreille attentive aux propos de la voleuse. « Ce n’est qu’une question de temps, tu sais. Plus tu travailles dans leur intérêt, plus ils te prêteront leur confiance. Ils ne m’aimaient pas beaucoup et ne me faisait guère confiance non plus au début. En même temps… je les comprends. Le silence et la discrétion les ont préservés autant que la défiance et la méfiance, jusqu’ici. » Elle déposa le premier parchemin et s’empara du suivant avant de soupirer. « Cela ne s’annonce pas très bien. Donc, tu  dis avoir eu des soucis avec ce vieux porc de gouverneur ? » Elle leva dès lors ses yeux clairs pour observer le visage aux traits fins de la jeune femme. C’était en soi assez étonnant, aurait-il finalement appris à avoir un peu de bon sens et à protéger ses arrières ? Ce serait dès lors une information cruciale pour les missions à venir et même pour la résistance. Cependant, elle ne croyait pas trop qu’un ivrogne comme lui puisse réellement changer. C’est lorsqu’elle prit le troisième parchemin qu’elle se rendit compte du pourquoi et du comment. « Ils ont changé de gouverneur… Si, j'avais su je ne t'y aurais pas envoyé... » Annonça-t-elle avec une boule au ventre et une pointe d’appréhension dans la voie. « Il semblerait que si, il nous fut si facile de le berner par le passé, c’est qu’il était lui-même de mèche avec la résistance. Gwen, je ne louerais jamais assez tes talents, tu m’as déniché la copie de l’acte officiel de condamnation de l’ancien gouverneur… » Elle lui déposa alors pour qu’elle puisse le constater à son tour. C’était à la fois une bonne nouvelle, dans le sens où cela prouvait une fois de plus l’efficacité de la voleuse, mais une mauvaise nouvelle également. « La rébellion vient de perdre l’un de ses pions les mieux installer au sein de l’empire izzal-din. Je pense que ce vol au sein des bureaux d’Alburg était le dernier. L’étau se resserre sur ce monde, j’en ai bien peur… et nous ne sommes pas assez nombreux au Rhovanion et ici pour arrêter la marche.» Un nouveau soupire lui échappa avant qu’elle ne s’empare d’un nouveau parchemin. « Je ne blâme pas les gens qui ne veulent pas participer. Ils ont peur, certains on a perdre leurs familles… mais si personne ne fait rien, nous sommes condamner à rester sous le joug d’un tyran sans âme et sans cœur et de son abomination de fils adoptif. S’il est réellement adoptif d’ailleurs… j’en doute de plus en plus, vois-tu… » Elle déposa à nouveau le parchemin et se leva de sa chaise en quête d’une coupe d’hydromel pour elle-même, elle en ressentait le besoin et si cela avait été secourable, elle se serait probablement enivré plus que de raison. « Tu disais que notre ami de Fangorn avait tiqué sur des noms, tu te rappels desquels ? »
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


until the love runs out
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On a toujours besoin les uns des autres ♦ Gwenaëlle   

Revenir en haut Aller en bas
 

On a toujours besoin les uns des autres ♦ Gwenaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» L'herbe est toujours plus verte chez les autres. / pv Erin
» [2 Mai] On a toujours besoin d'un plus petit que soi (PV Ben Shalou)
» On a toujours besoin de plus petit que soi [PV Iraki Ukiama] | Terminé
» [Terminé] Pourquoi ai-je toujours besoin des autres pour m'en sortir ? [Pv Sirius]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fallen Age :: Aller & retour :: Il y a fort longtemps...-