RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PNJ

Voir le profil de l'utilisateur
visage : The Middle Earth
Messages : 50
Or dans sa bourse : 476
Date d'inscription : 14/08/2014


MessageSujet: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Sam 1 Nov - 23:52


L'oiseau de Mellin

Elda - Jascianne - Maudus

Lorsque le Haut commandant de la garde Izzal d'Edoras entre en furie, un papier à la main, dans la chambre privée de Maudus au beau milieu de la nuit, pour lui jeter un papier à la figure, il faut avouer que celui qu'on venait de tirer du lit était on ne peut plus furieux. Mais, après avoir pris connaissance du papier, alors l'homme a remis à plus tard ses envies de sommeil. Prédire la mort d'une enfant de huit ans, la fille du commandant, même pour blaguer, est une mauvaise chose, et il convient de trouver celui qui s'amuse à jouer avec les nerfs du papa poule. Après avoir trouvé le moyen de réunir une petite équipée, Maudus commence ses recherches dans le bordel de la ville, où d'autres papiers du même genre ont semble-t-il été livrés.
Règles

Le PNJ passe toutes les deux semaines (prochain passage : 15 novembre)
Pas d'ordre de passage. Interagissez entre vous autant que vous le voulez jusqu'au prochain passage du PNJ !
N'oubliez pas : c'est vous qui faites l'intrigue et non le PNJ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Viva Bianca
Messages : 45
Or dans sa bourse : 420
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Dim 9 Nov - 11:35


 

 
L'oiseau de Mellin
Jascianne de Dunharrow ♦ Elda Thescan ♦ Maudus Pilan
Assise dans son bureau, Jascianne feuilletait les lettres de mauvais augures qui étaient parvenue dans son établissement. Comment pouvait-on dévoilé ainsi la fin de la vie de quelqu’un ? Quel malade mental pouvait avoir plaisir à tourmenter ainsi une population déjà tourmentée par la guerre à nouveau déclarée ? Elle s’était mise à haïr encore un peu plus Emeruil lorsqu’il lui avait raconté durant l’une de leurs nuits d’ébats charnels comment il avait mis fin à la vie du prince des elfes. Elle s’était haïe de lui susurrer des félicitations et de lui avoir promis de le récompenser au nom de son père de ses plus belles attentions. Elle se souvenait d’avoir nettoyer son corps à presque s’en arracher la peau après cela. Pourtant, en ce moment, elle trouvait que la personne qui envoyait ces missives était encore plus abjecte que le général noir. Cependant, lorsqu’on l’avait avertie que le gouverneur de Dunharrow allait débarquer dans son bordel pour tenter de tiré au clair cette histoire de missive mortuaire, son sang n’avait fait qu’un tour avant de se glacer d’effroi. Depuis combien d’année n’avait-elle pas posé les yeux sur l’artisan même de son malheur ? La personne qu’elle détestait le plus au monde, même avant Emeruil. Cet être détestable qui avait tuer sa famille, l’avait séquestrée dans sa propre maison, avait glissé ses mains sur elle encore enfant avant de lui jurer le mariage et de l’engrosser dès que le premier sang mensuel coulerait. Et si, il essayait de la reprendre ? Jascianne secoua la tête brièvement. Non, Emeruil ne le lui permettrait pas, elle avait la protection du numéro deux Izzal-Din et même Pilan n’oserait pas aller contre la volonté d’un monstre tel qu’Emeruil. Hélas, cela ne la rassurait qu’à moitié, car devoir travailler avec lui serait l’une des plus grandes épreuves de sa vie, elle n’en doutait pas. L’on frappa alors à la porte, l’un des gardes de la maison close lui annonça que son ancien tuteur l’attendait dans le petit salon privé destiné aux hommes influences. Rassemblant ses jupes, elle prit avec elle la liste des missives qu’elle avait collectées par Emeruil, reçu ici ou des autres habitants d’Edoras. Elle posa sa main sur le bras du soldat et lui intima de ne pas la lâché d’une semelle et commanda à un autre d’aller quérir Elda. Lorsqu’elle passa la porte finement ouvragé et décoré de dorure, elle posa ses yeux sur le vieil homme qu’était devenu Maudus, bien qu’à l’air toujours alerte. Quatorze ans qu’elle ne l’avait eu et il lui inspirait toujours le même dégout qu’à l’époque. Cependant, elle se para de son masque dur et froid de matrone du plus grand bordel de l’empire Izzal et éxécuta une légère révérence avec la modestie et la politesse que se doit avoir une simple gérante face à un gouverneur. « Gouverneur Pilan. » Se redressant elle lui tendit d’une main les autres missives. « Voici les autres missives collecté, comme vous le général Shanion vous l’avait promis. »
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


until the love runs out


Dernière édition par Jascianne de Dunharrow le Sam 27 Déc - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Hanna Mangan Lawrence
Messages : 129
Or dans sa bourse : 486
Date d'inscription : 08/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Dim 9 Nov - 13:10

L'OISEAU DE MELLIN
Jascianne de Dunharrow & Elda Thescan & Maudus Pilan
Elda resserra le bout de tissu qui la couvrait contre elle. Le froid arrivait à pénétrer les appartements de son geôlier à Edoras. Malgré les braseros qui flambaient jour et nuit, la fraicheur se faisait sentir. Cela faisait plusieurs mois que Gargric était stationné avec ses troupes dans la capitale du Rohan. La jeune fille commençait à se lasser de la cité et elle était pressée de retrouver ses habitudes à Dunharrow. Mais avec les neiges qui tombaient de plus en plus, il était difficile d’entreprendre de grand voyage. Elle attendait donc patiemment, travaillant de plus en plus dans le bordel de Jascianne restant l’éloigné des bras de son gardien. Les assauts des hommes qu’elle devait attraper n’avaient pas le même gout que ceux de l’homme qui la détenait. Maigre consolation, elle avait pu passez la nuit avec lui en gratitude de son travail efficace.

Un soldat rentra dans la chambre où Elda paraissait et lui annonça que Jascianne voulait la voir. Elle lui demanda d’aller prévenir Gargric pendant qu’elle se préparait. La jeune fille enfila une robe bleu et demanda à une femme de chambre de la coiffé tandis qu’elle mettait ses bijoux habituelles. Une fois prête, elle attrapa une lourde fourrure et s’en drapait les épaules pour ne pas avoir froid. Le soldat revint en lui annonçant que tout était réglé et lui demanda de la suivre. Son ton était froid et pas très chaleureux. La petite prisonnière se demandait bien pourquoi tant de froideur. Elle le suivit jusqu’au bordel et se rendit d’abord dans sa chambre pour poser ses affaires se doutant qu’elle devrait travailler le soir. Elle redescendit et le soldat lui annonça que la matrone l’attendait dans le salon réservait aux hommes riches et puissants. La brunette était intriguée et alla donc dans le salon sans se douter un seul instant de ce qui l’attendait.

Elle franchit le seuil de la porte et se figea nette. Maudus Pilan. Son cœur s’accéléra ainsi que sa respiration. Cet homme lui rappelait les quatre années d’enfer passé dans sa cellule grise. La belle essayait de reprendre un peu de prestance mais elle avait bien du mal. Elle était complètement terrifiée. Elle passa ses mains derrière son dos et se pinça violement pour revenir sur terre. C’est donc tremblante qu’elle s’approcha. Elle s’inclina maladroitement devant le gouverneur de Dunharrow avant de se tourner vers Jascianne et de lui demander avec une toute petite voix :
« Vous m’avez demandez ? »


code by mirror.wax


Prayer in C.
Hey, when seas will cover lands and when men will be no more, don’t think you can forgive you. Oh when there’s just be silence and When life will be over,
don’t think you will forgive you @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Charles Dance
Messages : 59
Or dans sa bourse : 276
Date d'inscription : 10/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Ven 14 Nov - 16:51


L'OISEAU DE MELLIN
Elda & Jascianne & Maudus

Un frisson lui parcourut l’échine tandis qu’il passait sous la palissade de bois qui entourait la cité d’Edoras. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas remis les pieds ici, mais rien ne semblait avoir changé hormis le regard que lui jetaient certains des habitants de l’ancienne cité d’Eorl. Mais il n’en avait que faire de ces gens qui trimaient toute la journée, qui ne possédait aucune ambition. Aussi se contenta-t-il de leur lancer un regard froid et sans aucune compassion. S’il avait eu quelque pouvoir dans cette ville il en aurait profité pour rafler quelques-uns et leur apprendre le respect qui lui était dû. Il repensa cependant à cette nuit mouvementée qui l’avait éveillé avec une nouvelle qui ne pouvait pas l’enchanter. Pourquoi on le quémandait lui pour remplir pareille mission ? C’était une grande question. Et c’est le visage sombre qu’il se dirigea vers le bordel. Ce bordel qu’il connaissait bien pour y avoir envoyé cette petite garce de Jascianne qui avait réussi à en prendre le contrôle. En vérité elle était parvenue à échapper à son emprise en séduisant un homme plus proche encore de Namoth qu’il ne l’était. En effet, l’on se méfiait de son ambition dévorante, mais moins depuis qu’il était privé qui l'avait conduit à l’une des plus hautes positions sous le gouvernement du nouveau roi-sorcier.

Lorsqu’il atteignit les écuries du lupanar, il descendit prestement de sa monture, comme il l’aurait fait il y a encore vingt années de cela. Certes, il avait vieillit, mais il n’en était pas moins alerte et vif, et ce n’était pas ses maîtresses qui allaient dire le contraire. Quelques-uns de ses hommes, vêtu de leurs armures ornées du blason de Dunharrow vinrent avec lui tandis qu’il exigea d’être conduit dans un salon privé. C’est une jeune femme légèrement dévêtu qui l’y conduisit avec ses hommes. Le gouverneur lui demanda d’aller immédiatement chercher Jascianne pour qu’elle soit conduite auprès de lui.  Il croisa les bras sous sa poitrine avant de s’approcher de la fenêtre, tournant le dos à la porte qui était gardée par deux de ses sous-fifres. Il se méfiait de tout le monde, mais ne craignait que Namoth et son bras armé et sanguinaire : Emeruil. Autant dire que si cela n’avait pas été le cas il aurait récupéré Jascianne depuis longtemps et réalisé avec elle ses sordides plans. Mais si jamais il avait toujours la sœur. Jeune, certes, et qui ne connaissait aucunement son lien de parenté avec la catin, cependant elle restait toujours une option à envisager.

Il fut arraché à ses pensées par la porte qui tourna sur ses gonds, il se tourna lentement vers celle qui lui échappait depuis bien des années. Et qui se tenait là. Devant lui. Fière et insolente sans réellement le vouloir. Il lui suffirait d’un ordre pour que ses hommes l’attrapent. Là. Maintenant. Et pour qu’elle soit directement emmenée à Dunharrow. Mais Emeruil ne tarderait guère à la réclamer. Et s’il refusait il ne pourrait surement pas tenir longtemps avec sa faible armée, même s’il ne manquait pas de ressource. Maudus se contenta d’un regard froid tout en se dirigeant vers elle. Il ne prit guère la peine de la saluer lâchant un « Jascianne » dans un sourire qui était tout sauf engageant. Il la regarda de haut en bas cependant. La dernière fois qu'elle l'avait vu elle n'était qu'une gamine pleine de promesses. Aujourd'hui elle était une femme. Et une femme qui lui aurait plût sans aucun doute. Et tandis qu'il attrapa les missives qu'elle lui tendait, il ne se priva pas du plaisir d'effleurer le dos de sa main. « J'avais raison. Tu étais pleine de belles promesses. Dommage de gâcher ta vie dans un pareil endroit. » Et tandis qu'il faisait un pas en avant la porte s'ouvrit de nouveau sur une autre jeune femme qu'il connaissait... Très bien. « Elda... Je te croyais parti avec ton maître. » Son regard effleura la moindre parcelle de peau de la jeune femme. Mais il tourna son attention sur les papiers qu'il lisait distraitement « Que fait-elle ici ? » parlant d'Elda comme si elle n'était un simple objet décoratif.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


If this is to end in fire, then we should all burn together. Watch the flames climb high into the night. Calling out for the rope, sent by and we will. Watch the flames burn over and over. And if we should die tonight, then we should all die together. Raise a glass of wine for the last time.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ

Voir le profil de l'utilisateur
visage : The Middle Earth
Messages : 50
Or dans sa bourse : 476
Date d'inscription : 14/08/2014


MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Ven 21 Nov - 2:31


     
L'oiseau de Mellin

Elda - Jascianne - Maudus

L'heure n'est pas aux pourparlers, et Jascianne dépose les diverses missives sur la table. Nombreux sont les oiseaux qui ont apporté la mort avec eux. Bien plus nombreux que ce que vous auriez pu croire au départ. Et, c'est inquiétant. Maudus commence par observer chacune des missives dans un silence de plomb. Jusqu'à arriver à l'une d'entre elle, qui concerne la cousine d'Elda, dont la date de mort est datée d'une semaine plus tôt. Voilà la raison de la présence de la jeune femme ici... Et, elle va avoir à répondre aux question du gouverneur.


Règles

Le PNJ passe toutes les deux semaines (prochain passage : 5 décembre)
Pas d'ordre de passage. Interagissez entre vous autant que vous le voulez jusqu'au prochain passage du PNJ !
N'oubliez pas : c'est vous qui faites l'intrigue et non le PNJ...

     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Viva Bianca
Messages : 45
Or dans sa bourse : 420
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Sam 29 Nov - 17:52


 

 
L'oiseau de Mellin
Jascianne de Dunharrow ♦ Elda Thescan ♦ Maudus Pilan
Un frisson d’horreur et de dégout lui coula le long de l’échine au simple effleurement des doigts de Maudus sur la peau de sa main. Si, elle n’avait pas eu plus de discernement et de jugeote, elle lui aurait probablement retourné sa main en pleine figure ou tenter de l’étrangler là. Tout de suite. Cela faisait des années qu’elle en rêvait, lui ôter la vie comme il avait ôté la vie à ses parents et à sa petite sœur. Regarder l’étincelle de la vie quitté son regard fourbe et pervers, mais elle devait se rendre à l’évidence, elle échouerait probablement vu comme la pièce était gardée. Sa meilleure option pour y réussir serait d’accepter les avances du vieillard, de finir dans sa couche et de le tuer en pleine nuit, mais il était sans doute tout aussi prudent dans son privé, autant remettre cela dans des mains plus expertes. Pour l’instant, elle se contenterait de déverser son venin dans ses paroles et de se comporter de façon normale en réfrénant ses pulsions meurtrières. « Mieux vaut cet endroit que votre lit… Ici, désormais, je choisi les hommes qui passent entre mes cuisses et je n’ai pas de chiard collé à mes jambes dont le visage me rappellerait vos horribles traitements. » Les gonds de la porte émirent un grincement sonore et désagréable qui firent penser à la matrone qu’il serait temps de les huiler. Elle tourna légèrement la tête, le temps d’apercevoir le visage doux et enfantin d’Elda qui ne dissimulait que mal son malaise face à Maudus. Tient, les deux femmes auraient-elles quelque chose en commun ? Peut-être bien. Jascianne acquiesça simplement à sa question et lui prit délicatement le poignet pour l’amener près d’elle d’un geste protecteur. Le regard de son ancien geôlier en disait long, trop long d’ailleurs à son goût, mais elle ne le montra pas non plus. « C’est le général en personne qui a requis sa présence. Il semble que la demoiselle soit concernée de près par l’une des missives reçues. » Pourquoi avait-il fallu qu’Emeruil choisisse Pila comme gérant de cette ‘crise’ ? N’importe qui d’autres aurait fait l’affaire. Peut-être que Namoth et lui voulait tester le vieux gouverneur… Allez savoir. En attendant, elle se montrerait polie et discipliné, mais ne rentrerait pas les crocs pour autant que ce soit pour se protéger elle, ou même Elda. L’idée même que ce porc rabougri ai pu toucher la jeune fille lui retournait l’estomac, mais elle n’était pas dupe, c’était probablement ce qu’il avait fait cette ordure !
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


until the love runs out


Dernière édition par Jascianne de Dunharrow le Sam 27 Déc - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Hanna Mangan Lawrence
Messages : 129
Or dans sa bourse : 486
Date d'inscription : 08/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Mer 3 Déc - 11:06

L'OISEAU DE MELLIN
Jascianne de Dunharrow & Elda Thescan & Maudus Pilan
La voix du gouverneur de Dunharrow la fit trembler. Elle avait enterré dix pieds sous terre le temps de la cellule grise. La brunette le craignait et elle n’avait réussi à l’oublier que grâce à la protection de Gargric. Mais heureusement pour elle Jascianne était là, et la présence féminine du bordel la rassurait grandement. D’après la matrone, le général avait requis sa présence car elle était concernée. Mais concernée par quoi ? Elda n’avait reçu aucune lettre comme tant était arrivé dans l’établissement. Sa mort n’était pas programmée pour le moment. En quoi tout cela la concernait-elle ? Qu’avait-elle avoir dans tout cela.

Le gouverneur lui annonça qu’une certaine Mellin avait reçu une lettre et qu’il s’agissait de la cousine de la jeune courtisane. Son cœur rata un battement. Non ce n’était pas possible. Toute sa famille était morte quand elle avait sept ans. Elle n’avait pas de cousine. C’était impossible. « Cours et ne te retourne pas ». Encore cette voix qui raisonner dans sa tête. Elle s’enfonça les ongles dans les pommes de ses mains pour tenter de contrôler sa peur.
« Non…il doit y avoir une erreur…je …je n’ai…pas de famille…J’ai pas de cousine…Ils sont tous mort… »

« Cours et ne te retourne pas… » La brunette respira profondément pour tenter de garder son calme. « Cours et… » Elle ferma les yeux pour chasser cette voix. « COURS !! » Non. Non. Obéis…Elda tourna les talons pour s’enfuir mais un garde l’empêcha d’accéder à la porte.
« Je dois courir…pas me retourner… » Murmura-t-elle.

La jeune fille se débattait comme elle pouvait du garde.
« NON ! Laissez-moi partir !! J’ai pas de cousine !! Sont tous morts !! Laissez-moi partir, je vous en supplie ! »

La cellule grise revint à elle. Elle se sentait enfermée, prisonnière. La situation lui échappait. Tout ce qu’avait construit Gargric menaçait de voler en éclat.



 
code by mirror.wax
 


Prayer in C.
Hey, when seas will cover lands and when men will be no more, don’t think you can forgive you. Oh when there’s just be silence and When life will be over,
don’t think you will forgive you @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ

Voir le profil de l'utilisateur
visage : The Middle Earth
Messages : 50
Or dans sa bourse : 476
Date d'inscription : 14/08/2014


MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Lun 15 Déc - 15:47


     
L'oiseau de Mellin

Elda - Jascianne - Maudus - Assam

La panique est une chose qui ronge l’âme de tout un chacun et ici est un autre bel exemple de ce que cette histoire de corbeau peut causer. Alors, que Jascianne tente de calmer Elda en pleine crise, Maudus demeure impassible, même si son esprit rationnel comprends aisément qu’il ne sert à rien de questionné la brunette. Si, elle se borne à hurler qu’elle n’a pas de cousine, alors elle ne pourra rien lui apprendre. Tout cela ressemble à une blague montée de toute pièce par la résistance, jusqu’à ce que… Un garde pénètre dans la pièce, annonçant la mort d’un de ses condisciples, dont la lettre figure dans le tas de parchemins que le gouverneur tient en main. Ce pauvre bougre est mort piétiner par sa monture alors qu’il le préparait dans l’écurie. Posant alors une question cruciale à la matrone, le groupe apprend que les oiseaux envoyés semblaient passablement fatigué par leur voyage.  Se levant, il ordonne le départ et les deux jeunes femmes seront du voyage. La destination ? Vers le nord !


Règles

• Le PNJ passe toutes les deux semaines (prochain passage : 30 décembre) sauf demande de votre part.
• Pas d'ordre de passage.
• Interagissez entre vous autant que vous le voulez jusqu'au prochain passage du PNJ !
• N'oubliez pas : c'est vous qui faites l'intrigue et non le PNJ...

     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Viva Bianca
Messages : 45
Or dans sa bourse : 420
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Sam 27 Déc - 19:48


 

 
L'oiseau de Mellin
Jascianne de Dunharrow ♦ Elda Thescan ♦ Maudus Pilan
Un soupire s’échappa d’entre les lèvres de la matrone lorsqu’elle vit dans quel état ce maudit gouverneur avait mis la jeune brune. D’instinct, elle se dirigea vers Elda et la retira de la porte pour la serrer contre elle, dans un mouvement de réconfort elle lui caressa les cheveux et jeta un regard noir à Maudus. « Calme-toi… tout va bien…tu as couru assez. » Était-il réellement si important de poser des questions sur une seule personne alors que des dizaines avaient reçus le même genre de missive ? Cela sembla faire son chemin dans l’esprit du vieil homme puisqu’il lui posa enfin une question sensée en demandant l’état des oiseaux. Fatigués, fourbus et avec un appétit décuplé, c’est tout ce qu’elle put répondre à son ancien tuteur, plus préoccupée par l’état de la brunette que de cette histoire. Elle avait toujours trouvé qu’Elda avait tout d’une victime, qu’elle n’avait pas spécialement le mental d’acier qu’elle avait développé au fil des années. Elle aussi avait perdu toute sa famille et de la main même de l’homme qui avait actuellement son postérieur posé sur le canapé. Après ces informations, Maudus se leva et décréta qu’ils partiraient tous pour le nord. L’humeur de Jascianne s’assombrit encore davantage et elle prit le poignet de l’un de ses gardes une fois que le vieux gouverneur fût hors de portée. « Cours à Méduseld et informe le général. Demande-lui de nous fournir un de ses meilleurs éléments. Dit lui que Maudus veut partir avec nous seule et que je crains qu’il n’essaie de s’approprié nos personnes. » Elle le relâcha alors et le laissa partir. Elle se tourna alors vers Elda et lui prit la main. « Allons-nous préparer et vite, n’encourons pas la colère de Maudus, je crois que nous savons toutes deux de quoi cet homme est capable dans ces moment-là. » Et la grande blonde n’avait pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds, il lui pompait déjà assez d’air comme ça. En quelques minutes, elle eut changé de tenue afin de pouvoir être à son aise à cheval et chargé dans ses sacs de selle quelques affaires qui pourraient s’avérer utile. Enfin, elle gagna les écuries pour préparer sa jument et rejoignit le petit groupe dehors, heureuse de constater la présence d’un nouveau compagnon de mission en la personne d’Assam. « Capitaine. » dit-elle en la saluant comme il se devait.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


until the love runs out
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : aishwarya rai
Messages : 11
Or dans sa bourse : 96
Date d'inscription : 23/12/2014


MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Dim 28 Déc - 13:41

Maudus, Elda, Jascianne & Assam
S'il l'avait baptisé la Gazelle, dans son esprit elle le surnommait l'écureuil. Le général avait ordonné, elle obéissait, surtout au vu de la nouvelle « promotion » . Partir en mission l'aiderait à ne pas penser au devoir qui m’incomberait. Elle se changea, voyageant léger, elle prit ses armes... en cachant un peu partout dans sa tenue. Le gouverneur... un homme qu'elle savait vicieux... Fort, mais elle pouvait faire preuve de plus de cruauté qu'on ne saurait le soupçonner et se ferait un malin à plaisir à, comme le lui à demandé Emeruil : sectionner son précieux appendice s'il s'amuse à faire des folie du corps d'une certaine dame.
Jascianne.. Elle captivait Assam mais pas pour les raison que l'on soupçonne. Elle avait besoin d'avis... de conseil... mais n'était pas habile pour initier ce genre de conversation et une mission n'était pas du tout le lieux approprier. Elle était ici juste en guise de garde du corps.
Elle prit sa monture l'un des cheveux les plus rapide et robuste. Une jambe de chaque coté, le dos droit et la tête haute, sa beauté racé, son regard clair et froid... Il vous planterait des lame de glace dans tout l'être.
Jascianne arriva et la salua, elle fit de même. Elle était sérieuse, concentré. Elle parlait peu. Étrange comme elle faisait preuve de plus d'éloquence quand elle n'en n'avait pas le droit.
Elle regarda Maudus d'un air sadique, sévère, il savait le poids de la menace qui pesait sur lui comme une épée de Damoclès par sa seule présence, il faudrait être fou pour sous estimé le meilleur capitaine d'Emeruil... mais après tout, elle n'avait jamais dit que cet homme était sain d'esprit.
Elle prit le partie de rester proche des femmes et principalement de Jascianne de Dunharrow.
« Vous savez... j'ai 'ordre' de trancher son jouer s'il pose un doigt sur vous. »
Oui oui pour initier une discussion elle parle de trancher le sexe d'un homme... Assam et l'art de la conversation...
« Le nord donc... »

Son regard clair se posa sur le voie à prendre, elle mit au pas sa monture aussi sombre que ses cheveux noués en une longue tresse.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Hanna Mangan Lawrence
Messages : 129
Or dans sa bourse : 486
Date d'inscription : 08/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Dim 28 Déc - 14:50

L'OISEAU DE MELLIN
Jascianne de Dunharrow & Elda Thescan & Maudus Pilan
La jeune fille paniqué sentit les bras de la matronne du bordel l’entourer et sa main caresser ses cheveux bruns. Elle voulait apaiser la jeune courtisane, la rassurer. Elda ne chercha plus à partir, à courir mais son cœur continuait à battre la chamade et ses idées étaient encore confuses, perdues, effrayées. Son passé était revenu sans prévenir et cela l’avait prise au dépourvu faisant ressortir des souvenirs douloureux et effrayant pour elle. Une situation qui ne semblait pas angoissante mais qui l’était pour la brune. La présence de Maudus n’aidait pas. Cela faisait remonter des souvenirs sombres et morbides.

Il annonça qu’il partait vers le Nord et que Jascianne et Elda devaient l’accompagner. Le cœur d’Elda repartit de plus belle, la peur reprit possession de ses yeux et de son corps. Elle tremblait, elle ne voulait pas partir avec le gouverneur de Dunharrow. Elle ne pouvait pas. Gargric ne le permettrait pas. Il avait besoin d’elle à ses côtés…du moins elle priait pour que ce soit le cas. Jascianne lui prit la main pour l’emmener se préparer. Les yeux bruns de la courtisane se levèrent vers la blonde. Perdue, ne comprenant pas ce qu’il se passait, apeurée également à l’idée de rester avec Maudus.
« Non…non… Je ne peux pas…je dois retourner auprès de mon capitaine…Je…ne veux pas partir… »

Mais elle n’avait pas le choix. Elle remonta dans sa chambre tremblante comme une feuille. Elle rassembla ses vêtements les plus chauds, et sortit hors de l’établissement. Des chevaux les attendaient, harnachés. Mais Elda ne savait pas monter à cheval, elle aimait les chevaux. Elle trouvait ces bêtes magnifiques mais jamais elle n’avait eu à chevaucher seule. Généralement, elle était derrière Gargric et elle s’agrippait fermement au capitaine Izzal Din. La courtisane aperçut quelqu’un de nouveau, qu’elle ne connaissait nullement. Quand Jascianne salua la nouvelle venue, elle apprit que c’était une capitaine envoyé par le général Shanion.




 
code by mirror.wax
 


Prayer in C.
Hey, when seas will cover lands and when men will be no more, don’t think you can forgive you. Oh when there’s just be silence and When life will be over,
don’t think you will forgive you @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ

Voir le profil de l'utilisateur
visage : The Middle Earth
Messages : 50
Or dans sa bourse : 476
Date d'inscription : 14/08/2014


MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Mar 30 Déc - 23:58


     
L'oiseau de Mellin

Elda - Jascianne - Maudus - Assam

Vous engageant sur la route du nord, vous passez un grand nombre d’heure à cheval. Vos pauvres montures souffrent par ce froid glacial et la neige ne les aide pas à avancer rapidement, bien au contraire. Le pas est la seule allure que vous puissiez prendre, car la poudreuse atteint sans mal les épaules de ces braves bêtes. Votre chef de mission, Maudus, décide dans un premier temps qu’il n’y aura pas d’arrêt avant tard dans la nuit. Si, cela est presque une sinécure pour Assam et lui-même, ce n’est pas le cas des deux autres. Heureusement pour Jascianne et Elda, le temps semble tourné à leur avantage et une tempête de neige se lève alors, forçant le gouverneur de Dunharrow a revoir ses plans. C’est finalement à la tombée de la nuit et dans une auberge que le groupe trouve refuge après s’être battu avec ce temps de chien. Un repas chaud, un feu dans l’âtre et même le luxe d’un bain qui sera probablement le dernier avant longtemps. Les femmes vont alors se coucher dans leur chambre commune, pendant que Maudus rejoint la sienne juste en face. Par sécurité, la porte de ses dames est fermement barricadée par les soins d’Assam. Ce que vous ne savez pas, c’est que votre arrivée n’est pas passée inaperçue. En effet, un petit groupe de rebelle, voit en votre sommeil bien mérité, une occasion de se débarrasser de quelques têtes izzal-din. Ils mettent le feu à l'auberge. C’est une horrible odeur de brûlé et un violent cauchemar qui réveil Elda, qui comprenant ce qui se passe se met à hurler à plein poumon. Personne ne viendra à votre secours, ils ont tous vidés les lieux au préalable. Ne pensez même pas à utiliser vos chevaux pour reprendre la route, ces derniers ont été lâché dans la nature.


Règles

• Le PNJ passe toutes les deux semaines (prochain passage : 13 janvier) sauf demande de votre part.
• Pas d'ordre de passage.
• Interagissez entre vous autant que vous le voulez jusqu'au prochain passage du PNJ !
• N'oubliez pas : c'est vous qui faites l'intrigue et non le PNJ...

     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : aishwarya rai
Messages : 11
Or dans sa bourse : 96
Date d'inscription : 23/12/2014


MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Mer 31 Déc - 15:34

Maudus, Elda, Jascianne & Assam
Le froid intense, une difficulté à avancé, mais Assam en faisait fit. L'héritière d'une vaste province du Harad avait su s'endurcir dans sa fuite et au travers de son apprentissage douloureux mais dont elle portait fièrement les couleur. Elle guettait toujours les deux autre femmes, histoire de s'assurer que tout aller bien en dépit du fait qu'elles semblaient souffrir plus qu'elle de ce périple. Elle allait d'ailleurs émettre l'hypothèse de s'arrêter plutôt quand le Gouverneur se décida finalement à le faire Une auberge, un bon repas... Assam avait prit l'habitude de manger peu en mission histoire de ne pas se surcharger l'estomac. Discrète, peu causante Elle surveiller de son regard limpide Maudus. Elle n’hésiterait pas à lui faire porter son phallus autour du cou si jamais il avait un comportement peu approprier...
Un bain... pour le coup elle en profita, bien plus que du repas. Elle détendait son corps après tout le monde, fermant un court instant les yeux. Cette histoire de mariage la perturbait. Elle sortie du bain et s'habilla, Barricadant la porte pour éviter un intrus dénommé Maudus.... Car oui... elle comptait un peu dormir ce soir. Quand elle protégeait une porte... ce n'était pas à moitié d'autant plus que cet homme avait une certaine force musculaire et que c'était aussi à prendre en compte en dépit de son âge.
Elle s'endormit donc... mais une voix des plus perçante la réveilla. Elda... De la fumée... On songeait à les faire rôtir. Ni une ni deux pas le moins du monde angoissée, elle sortie des couvertures et analysa la scène, ouvrant directement a fenêtre pour éviter l'asphyxie. Elle regarda, le feu semblait plus interne qu'externe la meilleure fuite serait par la fenêtre... Mais il y avait tout de même une bonne hauteur.

« Dame Jascianne, Elda... il faudra passer par la fenêtre, j'ai une corde, je ne fais pas confiance au tissus des draps... ça peut facilement brûler. »


Oui, toujours avoir le nécessaire sur soit. Une règle qu’elle avait apprise, de son sac elle prit la corde qu'elle noua en un nœud solide au pied du lourd lit. Restait Maudus.... et pendant un cours instant... elle songeait à e laisser rôtir. Prendre la tête de la mission... réussir ;... et avoir une nouvelle armure mise sur le compte d'Emeruil.. oh oui une nouvelle armure... Pourtant... un voile d'humanité sembla traverser son regard alors qu'elle regardait les deux femmes. Elle pesta avant de tirer son épée et défoncer la porte barricader pour aller chercher le vieux.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Viva Bianca
Messages : 45
Or dans sa bourse : 420
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Ven 9 Jan - 11:09


 

 
L'oiseau de Mellin
Jascianne de Dunharrow ♦ Elda Thescan ♦ Maudus Pilan
Pour le coup et vu la détresse d’Elda, Jascianne osa espérer que le général saurait parler au capitaine et maître de la jeune femme, pour lui éviter la remontrance. Ce n’était pas la première longue chevauchée que la matrone faisait, mais en général en hiver elle laissait cela de côté ou réduisait les distances. D’autant plus que celui-ci n’avait rien de commun avec les précédents. En botte à botte avec la jeune courtisane, elle tentait avec pédagogie d’apprendre les rudiments de l’équitation à la brunette, la rassurant sur le fait que vu la couche de poudreuse, il y avait peu de chance qu’on adopte une autre allure que le pas. Les choix de Maudus lui semblait certes judicieux et normaux vu sa qualité de chef et guerrier averti, mais il semblait oublié qu’il n’avait qu’un seul autre guerrier avec lui ! Derrière, il n’avait que deux jeunes femmes qui n’avait jamais eu d’éducation militaire ou tout du moins, rien qui ne méritait d’être cité en exemple. Oui, Jascianne possédait des connaissances de base en matière de combat et elle l’avait prouvé à un certains héritier, mais ce n’était pas pour autant qu’elle était un soldat de la trempe d’Assam. La tempête de neige qui se leva sonna comme une bénédiction pour la blonde qui resserra néanmoins ses fourrures autour d’elle et ne put s’empêcher d’arboré un petit sourie victorieux lorsque Maudus annonça l’arrêt pour bientôt. Une victoire de courte durée, car la neige est une ennemie redoutable, elle pique les yeux et agace les chevaux. La nuit était tombée lorsqu’ils atteignirent l’auberge et malgré la chaleur, le confort et l’air engageant du repas, elle ne put se résoudre qu’à picorer le nécessaire pour tenir le coup. Le bain aussi, elle en profita au maximum pour délasser ses membres engourdis par le froid et la route. Elle accueilli la nuit de sommeil avec béatitude après que le capitaine d’Emeruil ai barricadé copieusement leur porte. Cependant, quelqu’un quelque part avait prédit qu’elles ne passeraient pas une bonne nuit. Le cri poussé par Elda eu raison de son sommeil et l’odeur de fumée qui montait du rez-de-chaussée l’informa sur le pourquoi. Elle sauta de son lit et couru à la fenêtre juste à temps pour voir leurs montures s’enfuir. « Ils faut embarquer tous nos affaires et vite, nous devrons continuer à pied si Maudus le décide. Sinon on va mourir de froid sur la route! » Maudus… elle aussi l’aurait bien laissé brûler dans cette masure… Ce n’était l’humanité qui lui interdit de barré le chemin à Assam quand elle décida d’aller le chercher, mais bien l’idée d’une stricte punition si on apprenait qu’elles l’avaient laissé là. « Elda passe devant. » ordonna-t-elle à la jeune fille après qu’elle eut empaqueté en vitesse ses affaires. Jascianne s’occupa de ramasser ses propres affaires et celles du capitaine avant de descendre à l’aide de la corde pour rejoindre Elda. « Éloignons nous un peu, c’est trop dangereux. » Elle s’enfonça avec la jeune fille dans l’obscurité, arme à la main au cas où les rebelles seraient encore dans le coin et surveillait aussi la fenêtre de la chambre dans l’attente d’Assam et de Maudus.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


until the love runs out
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Hanna Mangan Lawrence
Messages : 129
Or dans sa bourse : 486
Date d'inscription : 08/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Lun 12 Jan - 13:26

L'OISEAU DE MELLIN
Jascianne de Dunharrow & Elda Thescan & Maudus Pilan & Assam
Elda souffrait du froid. Elle était crispée sur sa monture et avait bien du mal à mettre les conseils de Jascianne en application. Et Maudus ne semblait pas vouloir s’arrêtait. Elle se mit à rêver de son lit chaud et des bras réconfortant de Gargric. Malheureusement, ce n’était qu’un doux rêve. Cependant un tempête se leva forçant Maudus à faire arrêter la petite troupe dans une auberge. La courtisane ne mangea pas grand-chose, l’estomac complètement noué par la présence du gouverneur de Dunharrow. Cependant, le bain lui fit du bien et la détendit un peu, en plus d’enlever la fine couche de crasse du au voyage. Elle alla donc dormir et trouva le sommeil rapidement suite à la chevauché éreintante. Mais ses songes n’étaient pas peuplés de doux rêve. Ce fut plus un violent cauchemar, un souvenir du passé qui vint hanter son sommeil.

La jeune fille se réveilla brusquement au milieu de la nuit. En sueur, et le cœur battant la chamade, elle s’assit et prit de profonde respiration, les yeux clos. Mais une odeur vint lui piquer les narines. Elle ouvrit les yeux et poussa un cri d’effroi et de surprise. Le feu les entourait complètement. Elle tenta de rester calme. Elle se dépêcha de rassembler ses affaires sur le conseil de la patronne de l’établissement où elle travaillait en ce moment. Assam décida d’aller chercher Maudus.

Elda l’aurait bien laissé sur place, cela aurait enterré ses vieux démons avec lui. Mais elle ne s’encombra pas l’esprit avec cela. Elle attrapa la corde, et pas à pas, prudemment descendit. Une fois ses pieds ayant rencontré la terre ferme, elle recula un peu et leva la tête, le cœur battant fort dans sa poitrine, vers la fenêtre en priant pour que Jascianne se dépêche. Rapidement la blonde rejoignit la brune qui éloigna du brasier. La neige les entourait et Elda commença à frissonner. Elle fouilla dans son sac pour sortir une cape chaude et s’en couvrit les épaules tout en gardant son regard brun fixé sur l’auberge. Son cœur innocent de petite fille se mit à s’inquiéter pour les deux restants.
« Vous croyez qu’ils vont s’en sortir…Le feu gagne du terrain… »





 
code by mirror.wax
 


Prayer in C.
Hey, when seas will cover lands and when men will be no more, don’t think you can forgive you. Oh when there’s just be silence and When life will be over,
don’t think you will forgive you @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ

Voir le profil de l'utilisateur
visage : The Middle Earth
Messages : 50
Or dans sa bourse : 476
Date d'inscription : 14/08/2014


MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Mer 14 Jan - 22:46

Arda a écrit:

     
L'oiseau de Mellin

Elda - Jascianne - Maudus - Assam

In extrémiste, Assam et Maudus parviennent à se tirer des flammes de l’auberge. Le groupe réuni, vous découvrez avec effroi que le chef du groupe est sévèrement brûlé à la jambe et nécessite donc des soins urgents que vous n’êtes pas en mesure de lui apporter. Impossible de tergiverser, l’homme du groupe vous ordonne de continuer sous la direction d’Assam, pendant qu’il retournera à Edoras. Gare à vous si vous osez désobéir, vous encourrez le courroux d’Emeruil. Ceci dit, avant que cela ne soit réalisable, il vous faut trouver un abri et une monture pour le gouverneur. Au loin, brille une petite lueur, difficilement vous parvenez à la rejoindre. Par bonheur, il s’agit d’une ferme et il suffit de quelques menaces pour que le couple vous donne le gîte. Maudus disparait alors avec les premiers rayons de soleil et le cheval de labour des fermiers. Quant à vous mesdames, vous voilà de nouveau sur le chemin, sans trop savoir où vous vous rendez. Au nord, c’est Fangorn qui s’étend et vous savez ce qu’on raconte sur elle… Le chemin s’étend devant vous, vous êtes à pied, mais grâce au ciel vous tombé bientôt sur un petit village où vous pouvez acquérir de nouvelles montures. Alors, un homme en haillon vous interpelle en vous parlant de rumeur étrange : Il y aurait un magicien dans les ruines de l’Isengard. Allez-vous changer votre destination ou continuer ?

Attention:
Maudus quitte bel et bien l'aventure.

Règles

• Le PNJ passe toutes les deux semaines (prochain passage : 30 janvier) sauf demande de votre part.
• Pas d'ordre de passage.
• Interagissez entre vous autant que vous le voulez jusqu'au prochain passage du PNJ !
• N'oubliez pas : c'est vous qui faites l'intrigue et non le PNJ...

     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : aishwarya rai
Messages : 11
Or dans sa bourse : 96
Date d'inscription : 23/12/2014


MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Jeu 15 Jan - 14:13

Maudus, Elda, Jascianne & Assam
Elle avait réussit à sortir avec Maudus sous le bras. Le gouverneur avait une bonne cuisse de brûler, il allait les ralentir et, pour être honnête, la matte de peau avait envie de se débarrasser de lui et de prendre les commandes. Elle avait soif de pouvoir et Emeruil ne pourrait qu'apprécier le fait qu'elle ait mené à bien cette mission.
Quelque menace, des regard noir lourd de sens, le gîte leur fut offert dans une petite maison et au petit matin, Maudus s'en alla sous le regard ravit d'Assam qui se frottait les mains. Direction le nord ! Dans leur marche, Assam réfléchissait. Fangorn, la demeure des Ents, elle se demandait si des réponses se trouverait là bas, elle en doutait grandement mais pourtant, tout leur disait d'aller par là bas, c'était les ordre et Assam n'avait été mise au courant que très tardivement de cette mission.
Elle instaura des pause régulière et courte pour ne pas fatiguer trop rapidement les deux femmes tout en conservant une bonne allure. Assam préférait éviter de passer la nuit sur la route, et elle savait que seule elle ne pourrait faire le poids si leur assaillants étaient trop nombreux.
Elle plissa les yeux, ds lumière, un village. Elle esquissa un léger sourire, cette nuit elles pourraient aspirer à un peu d confort.
Quelque pas de fait dans les rue, un homme misérablement vêtu vient à leur rencontre... un magicien dans les ruines de l'Isengard.... Assam arqua un sourcil, prenant en compte cette information tout en se questionnant sur le crédit qu'elle pouvait apporter à une telle rumeur. Après tout... que savaient-ils vraiment de ses oiseau de malheur ?
Elle entraîna les deux femmes vers une auberge, se réunissant toute les trois autour d'un repas chaud, à l'écart, propice à la discussion... Sans doute que Jascianne saurait l'éclairer et l'aider à prendre la meilleur décision. Assam n'était pas de celle qui posait un choix arbitraire.

« Je ne sais pas ce que vous en pensez... l’aveu est quelque peu déroutant... Aux nord nous avons des Ent... mais un potentiel magicien en Isengard... Mais pour le second ce n'est qu'une rumeur, pourtant je serais d'avis d'y accorder de l'intérêt... qu'en pensez vous ? »


Oui elle sollicitait clairement leur avis en les regardant avec sérieux alors qu'on leur apportait leur repas, elle ne prendrait aucune décision avant d'avoir pesé le pour et le contre.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Hanna Mangan Lawrence
Messages : 129
Or dans sa bourse : 486
Date d'inscription : 08/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Dim 25 Jan - 11:28

L'OISEAU DE MELLIN
Jascianne de Dunharrow & Elda Thescan & Maudus Pilan
Finalement Maudus et Assam réussirent à sortir de l’auberge en feu. Cependant le gouverneur était salement amoché et il lui fallait des soins. Ils marchèrent dans la nuit et le froid avant d’atteindre une ferme. Assam et Maudus négocièrent les chevaux et le gouverneur repartit vers Edoras laissant les trois femmes seules. Elles repartirent vers le Nord au plus grand désespoir d’Elda qui aurait souhaité faire machine arrière pour retourner auprès de son capitaine. Mais elle suivit Assam et Jascianne en silence. Heureusement que la guerrière était plus compatissante que le gouverneur, elles faisaient des pauses régulières. Elda était transit de froide mais ne se plaignait pas. Elle avait appris à endurer sans se plaindre.

Ils arrivèrent peu avant la nuit dans un village où un drôle d’homme leur annonça qu’un magicien se trouvait en Isengard. Elles se dégotèrent une auberge et purent avoir un bon repas chaud pour le plus grand plaisir de la petite courtisane. Malheureusement, elle ne pouvait d’être aucune aide pour le capitaine du Général. Elle avait entendu les récits du passé sur l’Isengard. C’était aujourd’hui un tas de ruine avec des crevasses immenses. Et avec la neige, il serait difficile de les voir. Et Fangorn…les arbres parlaient et bougeaient. Cela n’était guère rassurant. Aucune des options n’étaient rassurante en dehors de rebrousser le chemin. La brunette regarda la blonde pour savoir ce qu’elle pensait. Jascianne n’était pas du style à être dénue de courage. Mais la jeune fille n’était certes pas froussarde mais n’était pas des plus courageuses.
« L’isengard est un lieu dangereux non ? Si ça se trouve c’est un piège, une embuscade tendue par des résistants…et…vous êtes la seule à savoir vous battre. »

Ah moins que Jascianne n’ait un talent caché inconnu d’Elda. Mais elle suivrait si les deux femmes choisissait de se rendre en Isengard.



 
code by mirror.wax
 


Prayer in C.
Hey, when seas will cover lands and when men will be no more, don’t think you can forgive you. Oh when there’s just be silence and When life will be over,
don’t think you will forgive you @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur
visage : Viva Bianca
Messages : 45
Or dans sa bourse : 420
Date d'inscription : 06/08/2014


Vos possessions
~:

MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   Jeu 12 Fév - 8:24


 

 
L'oiseau de Mellin
Jascianne de Dunharrow ♦ Elda Thescan ♦ Maudus Pilan
Maudus blessé… la matrone n’aurait pu imaginer configuration plus réjouissante. Débarrasser du gouverneur de Dunharrow, continuer lui semblait devenir une presque promenade de santé, même si elle devait continuer à jouer son rôle de simple femme d’une maison close. Après tout, c’était quand même sa vie qui était en danger dans le cas où l’une des deux autres femmes comprendrait qu’elle était de la résistance. C’est d’ailleurs peut-être pour cela, qu’elle fit de son mieux pour bander et posé quelques soins à la jambe de son ennemi avant qu’ils ne s’endorment tous dans à l’abri dans cette pauvre chaumière. Au matin, le vieil homme parti vers Edoras, elles partirent vers Fangorn. Le voyage à cheval fût déjà pénible, mais à pied ce fût pire encore. En elle-même, elle espérait trouver une petite cité, histoire de s’y procurer une nouvelle monture, mais avant de songer à retrouver le confort du dos d’un équidé, il faudrait bien marcher.
La journée était plus que terminée lorsqu’elles purent entrevoir de trouver le gîte et le couvert dans une auberge au sein d’une cité à l’allure peu engeant, mais la perspective d’un lit et d’un repas chaud suffit à la comblée. C’était sans compter sur ce drôle de hère qui sans demander ni permission, ni audience, leur lança en s’agrippant à un pan de sa robe qu’il y avait un magicien en Isengard. Sur le coup, la grande blonde ne sut pas trop quoi en penser, surtout avec l’estomac dans les talons. Problème réglé quelques minutes plus tard lorsqu’elles se retrouvèrent toutes autour d’une table et d’un bol de ragout fumant. Le débat était lancé et elle écouta les deux parties qui se manifestaient. D’abord Assam, puis Elda dans la voix de laquelle régnait l’hésitation. « Elle n’est pas la seule à savoir se battre, j’ai déjà eu à me défendre sur les routes et ai donc apprit à me servir d’une épée. Quoi ? Où croyez-vous que je trouve toutes mes filles ? Edoras seule ne pourrait pas me fournir suffisamment. Je descends parfois jusque Minas Tirith pour me fournir en remèdes également. » Ou pour recourir aux pratiques peu scrupuleuses d’Yria lorsque le temps s’en manifeste, mais c’est un débat qu’elle n’aurait pas ici. « Fangorn ou l’Isengard, l’un est aussi dangereux que l’autre. La forêt est peuplée d’arbre qui nous ferait du mal ou nous perdrait et je ne parle pas d’Ents ici. L’Isengard est en ruine depuis des siècles et personne n’ose réellement s’en approcher. S’il doit y avoir des résistants, ils seront tous tapis dans la forêt et je le sais d’expérience, c’est la frontière entre nous et le Rhovanion n’oubliez pas, ils transitent par là. Maintenant, je doute sincèrement que la résistance possède quelqu’un capable de voir la mort des gens… Alors, même si c’est une rumeur, je pense que la piste de l’Isengard est la plus plausible. » Conclu-t-elle avant de prendre une cuillère de son plat.
»
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


until the love runs out
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'oiseau de Mellin • Elda, Jascianne & Maudus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un oiseau qui chante....
» L'oiseau messager
» Deux oiseau etrange(PV Duscisio)
» Un petit kit pour l'oiseau bleu
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fallen Age :: La Terre du Milieu :: Le Rohan :: Edoras-